Un jour un label... Nature & Progrès

13:49

Bonjour à vous bande de curieux petits écolos !

Vous n'avez pas le courage de passer au crible tous les labels, ou vous n'en connaissez que très peu ? Pas de souci, je le fais pour vous !

Après mon article sur le label Cosmébio, je vous invite à découvrir un second label, moins connu mais plus exigeant que son prédécesseur : le label Nature & Progrès.



un jour un label cosmétique bio nature et progrès

Commençons donc notre découverte du label en bonne et due forme avec un bref historique...


historique label bio biologique nature et progrès

Nature & Progrès, késako ?

" La Fédération Nature & Progrès a pour objet l’information, la promotion, le soutien, l’expérimentation, la défense et la recherche d’un modèle d’échange et de développement basé sur la pratique de l’agriculture  biologique et le respect de l’environnement dans leurs aspects sociaux, techniques et économiques. "

Le 14 mars 1964, des paysans, des consommateurs, des médecins, des agronomes et des nutritionnistes créent une association au service du développement de l'agrobiologie et une revue du même nom : Nature & Progrès.

La force de Nature & Progrès réside pour beaucoup dans ses adhérents : elle regroupe des producteurs, des transformateurs et des consommateurs. La Fédération internationale d’agriculture biologique Nature & Progrès poursuit sa lutte contre l’intensification agricole, les OGM et les effets pervers du libéralisme mondial.

Voilà donc les fondements de cette association créée il y a une cinquantaine d'années : une synergie entre chaque individu qu'il soit à un bout ou à l'autre de la chaîne de production/consommation biologique.

ce que garantit le label cosmétique bio nature et progrès

Voici pour les critères liés à la composition des cosmétiques :

  • Les matières premières d’origine agricole ou végétale doivent obligatoirement être issues de l’agriculture biologique
  • Les substances transformées d’origine naturelle ne sont tolérées que lorsqu’aucun ingrédient biologique n’est disponible et ne peut en remplacer leur fonction. 
  • L’huile de palme, ainsi que ses dérivés sont INTERDITS (sauf avis favorable  du CCAM après vérification que la filière est réellement équitable et qu’elle respecte  les principes agroécologiques, environnementaux, sociaux de la charte Nature &  Progrès)
  • Les matières premières d’origine animales sont interdites. Sont autorisés : Produits issus de la ruche : miel, gelée royale, propolis et cire, Produits lactés frais ou lyophilisés : lait, protéines de lait, petit lait, babeurre en poudre, Ovo produits : œuf, poudre et extrait de jaune d’œuf, Lanoline sous condition d’absence de nickel
  • Ne sont autorisées que les matières minérales dont l'extraction n’engendre pas de pollution ni de dégradation du paysage
  • Les colorants, parfums, antioxydants, émollients, huiles et graisses, silicones, paraffine et autres ingrédients d’origine pétrochimique sont interdits. 
  • Les OGM sont interdits
  • Les parabènes, séquestrants, phosphates oxydes toxiques, la vitamine E et C de synthèse et les huiles essentielles de synthèse sont interdits
  • Seuls les colorants d'origine végétale et minérale sont autorisés
  • Seules les huiles et graisses végétales issues de l’Agriculture Biologique sont autorisées à l’exception de l’huile de palme
  • Les polymères de synthèse sont interdits. 
  • Tous les filtres et absorbeurs UV de synthèse sont interdits
  • L’expérimentation sur les animaux est interdite. 

triangles design blog



Mais le label va plus loin et demande aux marques N&P d'avoir une entreprise écologique autant que faire se peut :
  • Les produits de nettoyage et de désinfection des locaux ainsi que des outils de production doivent avoir un impact minimal pour l’environnement naturel. 
  • L’adhérent Nature & Progrès doit mettre tout en œuvre pour réduire autant que possible sa consommation d'énergie lors de la fabrication
  • Le choix doit se porter sur des emballages possédant des critères écologiques. Aussi, les emballages difficilement recyclables ne sont pas retenus

D'autres critères plus pointus entrent en jeu quant aux méthodes de fabrication du produit fini, et de transformation des matières premières, mais vous en parler ici demanderait un article bieeeeeen plus long.

Finalement...

La mention est délivrée à l’entreprise dont au minimum 70% des produits cosmétiques répondent aux critères techniques du référentiel. 
L’adhérent doit évoluer vers 100% Nature & Progrès, sur toute son activité, dans un délai de 5 ans (à partir de la date de son adhésion).

limites label cosmétique bio nature et progrès

Il est assez difficile d'émettre de grosses réserves quant à ce label qui se veut l'un des plus exigeants du marché.

Je pourrais néanmoins évoquer la problématique des nanoparticules dans les écrans UV minéraux utilisés en cosmétique biologique et autorisés par le label. Maaais la nocivité des écrans à UV minéraux se situe principalement dans la taille des nanoparticules, et ne sont autorisées par le label que des tailles non ingérables donc à priori non dangereuses... 

Un bien complexe et savant problème difficile à démêler !


marques et produits bio labellisés cosmétique biologique nature et progrès

Pour terminer ce tour d'horizon du label Nature & Progrès, je vous invite à découvrir quelques marques et produits labellisés.

L'huile corporelle de Baumes et Sens 
Le savon Balade en Provence de Eau de Rose Créations
Le soin Aromatique Peau Grasse de Rosarôm
Le savon Verveine Orange de Folie Verte
La Crème de soin du Visage K.Naride de Les Noces de K.Na







J'espère que cet article vous aura plu et appris ce qu'il fallait savoir sur ce label très exigeant et complet.

Quel prochain label souhaitez-vous découvrir ? Avez-vous des questions ou des remarques sur ce label ?

Vous aimerez aussi...

6 commentaires

  1. Coucou!
    C'est une série d'articles très intéressante et je pense que cela pourra être utile a beaucoup de lecteurs. Et puis, tu as très bien détaillé ce qu'il y avait à savoir à ce sujet. C'est très complet. =)
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    A bientôt. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Merci pour ton commentaire, ravie d'avoir pu t'éclairer !

      Bises :)

      Supprimer
  2. Très éclairants, ces articles sur les labels ! Je me rappelle avoir discuté avec un petit apiculteur dans les Cévennes qui me disait qu'obtenir le label Nature et Progrès, c'était vraiment hyyyyper difficile tant ils étaient exigeants. Du coup quand je vois un produit qui a réussi à être labellisé par eux, je trouve ça plutôt rassurant !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ma beauté ! Le blog a migré désormais je suis sur wordpress : https://leschosesquibrillent.wordpress.com/

    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
  4. Très intéressant cet article; et plus, largement ton blog.
    Je voulais commenter dans la page blogroll (où j'ai fait de bonnes découvertes là aussi) mais ça ne s'affichait pas l'espace commentaires.
    Je voulais te remercier pour ton passage sur mon blog. N'hésite pas si tu as des questions sur le gel Une Beauty.
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  5. Hello,
    Je viens de découvrir ton blog et j'aime bien.
    J'ai décidé de laisser mon premier commentaire en dessous de cet article parce que, comme toi, je pense que les certificats sont importants! Si nous avons besoin de nous rassurer aujourd'hui c'est parce qu'on s'est déjà fait avoir plusieurs fois... J'ai aussi rédigé un article sur les certificats éthiques dans mon blog, si ça t'intéresse, justement parce que je crois que c'est la vraie façon de prouver aux consommateurs qu'on n'a pas peur de se faire contrôler. Toutefois il faut pas oublier la réalité et le fait que ces labels coûtent cher et beaucoup de marques éthiques et naturelles n'investissent pas parce qu'elles n'ont pas de moyens.

    RépondreSupprimer

Exprimez-vous !

Merci de votre visite